Grégory Halpern/Magnum Photos

Critique de livre Gregory Halpern – ZZYZX

© Grégory Halpern/Magnum Photos

"Il y a toujours une notion de destin manifeste en Californie, mais aussi que c'est la fin du rêve... on ne peut pas aller plus loin."


par Rosie Torres, 30 mai 2024
  • Mack présente une quatrième édition de la monographie phare de Gregory Halpern de 2016, « ZZYZX », une ode visuelle captivante à la ville de Los Angeles.

    Portrait de femme aux cheveux rouges par Gregory Halpern d'après le livre ZZYZX


    L'un des documentaristes les plus créatifs d'aujourd'hui, Halpern, né à Buffalo, dans l'État de New York, et associé de Magnum, crée une production stimulante qui explore poétiquement les complexités de l'identité américaine contemporaine.

    Initialement publié en 2016, « ZZYZX », qui a remporté le prix du livre photo de l'année au Paris Photo-Aperture Foundation Photobook Award 2016, constitue son œuvre la plus emblématique, une narration magistrale qui démontre le talent artistique pour lequel il est réputé.

    Photographie de paysage d'un groupe d'arbres dans un désert par Gregory Halpern
    Portrait d'un homme aux cheveux roses et blonds de dos par Gregory Halpern
    Photographie d'un oiseau sur une main par Gregory Halpern


    Nommés d'après un village du désert de Mojave en Californie (initialement appelé Soda Springs en l'honneur de la source là-bas et rebaptisé par un pionnier excentrique de l'eau minérale, Curtis Howe Springer, en 1944), les images du livre ont été tournées à Los Angeles et dans les environs au cours de la a duré cinq ans, tandis que le tri des près d'un millier de rouleaux de film et leur montage ultérieur ont duré un an supplémentaire.

    Gregory Halpern photographie documentaire portrait, homme. Magnum photos.


    Halpern a été attiré par le « magnifique flou » de la lumière à Los Angeles, causé par une forte pollution (la ville se classe régulièrement parmi les pires qualités de l'air des États-Unis). C'est une dichotomie intéressante : quelque chose de beau mais de toxique, peut-être une métaphore de Los Angeles elle-même : une ville remplie d'espoir et d'opportunités mais qui souvent « mâche » et « recrache » tant de People qui font le pèlerinage à la recherche de leur destin, les laissant de côté.

    Photo d'un groupe de People jouant à un jeu par Gregory Halpern


    Un certain nombre d'images du livre représentent les marginalisés de la ville. Pourtant, Halpern évite les clichés ou les récits simplistes. Halpern aborde les sujets sans imposer de récit ni susciter de pitié, permettant ainsi aux spectateurs de tirer leurs propres interprétations. De même, le paysages et les coins isolés semblent souvent désolés et desséchés, avec des images d'incendies et de leurs conséquences amplifiant le sentiment d'inquiétude.

    Pourtant, au milieu de tout cela, l'utilisation habile de la composition et de la lumière par Halpern rend chaque image indéniablement belle, présentant un paradoxe qui reflète la complexité de la ville elle-même.

    Photo d'un immeuble à plusieurs étages avec un escalier bleu et violet par Gregory Halpern
    Street photography, un homme en veste de costume par Gregory Halpern


    Bien qu’enraciné dans visual storytelling, Halpern décrit son travail comme habitant un royaume entre le documentaire et une certaine qualité énigmatique, permettant à l'imagination du spectateur de vagabonder librement. « ZZYZX » transcende la simple transcription ; c'est autant une création de fiction que de fantaisie. Les images représentent des People et des lieux réels, mais vues à travers son objectif et tissées ensemble, elles deviennent quelque chose d'étrange et quelque peu surréaliste, une sorte de portrait lynchien d'un lieu ancré dans notre psyché culturelle collective.

    Couverture du livre de Gregory Halpern


    Les images du livre sont présentées comme un voyage commençant dans le désert à l’est de Los Angeles et se dirigeant vers l’ouest : à travers la ville jusqu’à l’océan Pacifique. Dès ses débuts, l’Amérique moderne est née à l’Est, avant de s’étendre vers l’Ouest jusqu’à atteindre le Pacifique. Halpern a parlé de « l’attraction vers l’ouest » qui semble si puissante dans l’histoire et la littérature américaines, et qu’il a également ressentie.

    C'est cette même attraction qui continue à magnétiser tant de People qui se dirigent vers Los Angeles à la recherche de la promesse de gloire et de fortune ; certains le trouvent, mais pour la majorité, peut-être ceux représentés dans le livre, la réalité est très différente : c'est la fin du chemin : vide, un lieu de rêves brisés.

     

    Toutes les images © Grégory Halpern

    ZZYZX est publié par Mack et est disponible via leur site de NDN Collective.