Paribartana Mohanty

Exposition Les Rencontres d'Arles 2024

© Paribartana Mohanty

Les Rencontres d'Arles, le festival de photographie multi-sites le plus prestigieux au monde, revient cet été dans la ville du sud de la France pour sa 55e édition.


par Josh Bright, 3 juin 2024
  • La programmation 2024 fait la part belle à l’une des photographes les plus importantes du siècle dernier, Mary Ellen Mark. La photographe américaine a passé une grande partie de sa remarquable carrière de cinq décennies à photographier les People vivant en périphérie de la société avec honnêteté, sensibilité et compassion.

    Photographie de portrait couleur par Mary Ellen Mark. Femme indienne avec des perles dans la bouche
    Mary Ellen Mark. Rekha avec des perles dans la bouche, Falkland Road, Mumbai, Inde, 1978. Avec l'aimable autorisation de la Fondation Mary Ellen Mark / Galerie Howard Greenberg.


    Des travailleuses du sexe de Mumbai aux patients d'un établissement psychiatrique de l'Oregon, en passant par les adolescents vivant dans les rues de Seattle – dont le point culminant est le livre acclamé STREETWISE – elle a capturé la personnalité de ceux qu'elle a photographiés, soulignant leur humanité pour engendrer de l'empathie et de l'amitié au sein du groupe. téléspectateur.

    Photo noir et blanc d'une voiture roulant dans la neige
    Jean-Claude Gautrand. Paris – Carrefour Pajol-Riquet, 1957. Avec l'aimable autorisation de l'artiste.


    Co-organisée par la Fondation C/O Berlin et la Fondation Mary Ellen Mark, « Encounters », la première grande rétrospective mondiale de l'œuvre de Mark, occupera tout le premier étage de l'Espace Van Gogh. Cette exposition présente son œuvre remarquable, qui continue d'influencer, d'inspirer et de susciter des conversations près d'une décennie après son décès.

    Photo d'une plage en France.
    Sans titre. Julia Gat. 2024


    Parmi les autres temps forts des Rencontres d'Arles 2024, citons « Voyage au centre » de Cristina De Middel, où la photographe espagnole s'inspire de la littérature néo-romantique de l'écrivain français emblématique Jules Gabriel Verne pour raconter l'histoire complexe de la migration du sud du Mexique vers Felicity, une petite ville de Californie, remet en question les récits médiatiques simplifiés et réducteurs.

    Noir blanc street photography par Lee Friedlander
    Avec l'aimable autorisation de Lee Friedlander / Fraenkel Gallery, San Francisco et Luhring Augustine, New York.


    Selon Patrick de Carolis, Maire d'Arles et Président de l'Agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, le programme fera une nouvelle fois d'Arles un miroir du monde, « captant le pouls souvent douloureux d'une planète qui détruit autant elle donne naissance aux femmes, aux hommes et à l'espoir ».

    Photographie portrait par Alassan Diawara. Mère et fille
    Alassan Diawara. Sans titre, 2023. Avec l'aimable autorisation de l'artiste / ADAGP, Paris


    Une partie du monde en particulier sous les projecteurs lors de l'événement de cette année est Japon, une nation avec un riche patrimoine photographique. « Je suis si heureuse que vous soyez ici », organisé par Aperture, souligne l'importance des femmes photographes japonaises au cours des 70 dernières années. 

    Photo d'une femme dans un lac avec vue sur les montagnes par Cristina De Middel
    Cristina De Middel. Un obstacle sur le chemin. Avec l'aimable autorisation de l'artiste/Magnum Photos.


    « Réflexion – 11/03/11 Les photographes japonais face au cataclysme » présente des images capturées en réponse aux événements survenus à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi après le tsunami et le tremblement de terre de 2011. Capturées immédiatement après et lors de visites ultérieures au fil des ans, ces images documentent les effets continus de la dévastation, de la contamination et du processus de reconstruction et de réhabilitation, tout en mettant en lumière le passé historique du Japon et les structures sociales contemporaines qui ont conduit aux problèmes de disparité et de discrimination endurés par les habitants de la région touchée par la catastrophe. .

    Photo d'une manifestation à Hong Kong par Thaddé Comar
    Thaddé Comar. "Comment s'est passé votre rêve". Avec l'aimable autorisation de l'artiste.


    Pendant ce temps, les superbes représentations d'Uraguchi Kusukazu des plongeuses « Ama » qui explorent les profondeurs des eaux côtières du Japon (sans oxygène) depuis 2000 ans seront également exposées, avec de nombreuses images inédites tirées de ses archives.

    Photo noir et blanc d'une plongeuse sous-marine au Japon par Uraguchi Kusukazu
    Uraguchi Kusukazu. Sous l'eau, 1965. Avec l'aimable autorisation d'Uraguchi Nozomu
    Photo noir et blanc décolorée d'un charpentier japonais par Suzuki Mayumi
    Suzuki Mayumi. Charpentier de navire n°09, n°14, n°19, restauré après les dommages causés par le tsunami de 2011.


    La lumière unique d'Arles a longtemps attiré de grands artistes, Pablo Picasso, Paul Gauguin et Vincent Van Gogh étant quelques-uns des noms qui ont trouvé leur inspiration dans la ville provençale. Cet héritage se poursuit cette année avec l'exposition « Finir en Beauté » de l'artiste française Sophie Calle, qui a redécouvert la lumière et l'ombre uniques du site souterrain du Cryptoportique romain lorsqu'il était occupé par l'exposition de Juliette Agnel lors des Rencontres d'Arles de l'année dernière et a décidé de proposer son projet pour le festival de cette année.

    Photographie de paysage couleur par Laurent Montaron. Rivière entourée d'arbres et d'herbe
    Laurent Montaron. Le Caÿstre, 2024. Avec l'aimable autorisation de l'artiste.


    En marge expositions, les Rencontres d'Arles proposent une programmation diversifiée de conférences, projections, ateliers et portfolio critiques, offrant aux photographes la possibilité de faire évaluer leur travail par les plus grands experts du secteur.

    Le Salon du livre d'Arles, organisé par France PhotoBook, revient au cœur du festival du 2 au 6 juillet à l'École Nationale Supérieure de la Photographie et au Collège Saint-Charles, avec une cinquantaine d'éditeurs et un programme de rencontres avec des photographes et des auteurs. .

    Les Rencontres d'Arles 2024


    Les 55e Rencontres d'Arles se déroulent du 1 juillet au 29 septembre 2024.

    Pour plus d'informations et pour acheter des billets, visitez leur en ligne.

    Toutes les images © leurs propriétaires respectifs